Le Togo recrute des étudiants pour sa future agence nationale de la cybersécurité

La lutte pour la cybersécurité au Togo sera de plus en plus renforcée dans les années à venir. L’Etat se positionne dans ce secteur sensible avec pour finalité de mettre en place une agence nationale en charge des questions de cybersécurité.

Un courrier a été envoyé à certains chefs des universités et Grandes Ecoles du Togo. Au cours de ce mois, le ministère des Postes et de l’Economie numérique va organiser à l’endroit des étudiants togolais un concours de recrutement. Ensuite, les personnes sélectionnées seront formées au métier de CERT (Computer Emergency Response Team).

 

Voici le contenu de la lettre faisant office d’opportunité de recrutement

L’Etat togolais dans sa stratégie nationale de lutte contre la cybercriminalité, va adopter dans les mois à venir une loi sur la cybersécurité. L’une des dispositions de cette loi est la création d’une Agence nationale de la Cybersécurité et d’un Computer Emergency Response Team.

Le ministère des Postes de l’Economie numérique en charge de la mise en œuvre de cette stratégie, par anticipation, organise un test d’aptitude, pour la sélection des étudiants pouvant potentiellement faire partie des ressources humaines de ces organes. Les étudiants, présélectionnés à l’issue du test, suivront une formation sur le standard ISO/IEC 27001, ce qui leur permettra d’avoir les notions fondamentales sur la sécurité ses systèmes d’informations.

Les étudiants retenus à l’issue du processus bénéficieront des formations de haut niveau spécifiquement au métier de CERT et à terme si nécessaire, un contrat à durée indéterminée en fonction de leur performance et des exigences de la profession.

Le concours est ouvert à tous les étudiants et étudiantes en fin de cycle (Mastère 2) ou cycle ingénieur des filières technologiques et plus spécifiquement les filières informatiques, télécoms, et génies électricité, des Universités et Grandes Ecoles du Togo. Les institutions académiques concernées sont le Centre Informatique et de Calcul (CIC), l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs (ENSI), l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO) et l’Institut Africain d’Informatique (IAI).

Le test se déroulera du 17 au 19 avril 2018 de 9 à 11h au ministère des Postes et de l’Economie numérique, sis Avenue Abdoulaye Fadiga, en face de la BCEAO à Lomé-Nyékonakpoè.

L’ensemble des dossiers de candidature composés d’une attestation d’inscription, des copies de relevés du cursus suivi d’une copie de la pièce nationale d’identité doit être transmis par les chefs d’établissement au secrétariat central du ministère.

La date butoir pour le dépôt des dossiers est fixée au vendredi 13 avril 2018 à 17h30.

 

Pour tout renseignement complémentaire, s’adresser au point focal du ministère, M. Sosso Balam Tchamdja, Téléphone : 9002 8882 E-mail : sosso.tchamdja@numerique.gouv.tg .